Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Atelier Galerie La Villa des Roses
  • Atelier Galerie La Villa des Roses
  • : Jacques Ibarra est céramiste depuis les années 50. Crée des sculptures sur des thèmes divers qu'il accompagne d'estampes originales(Gravures et sérigraphies)
  • Contact

Recherche

29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 14:01

En 2002, j'ai réalisé des sculptures représentant des oiseaux brisant leur cage et s'envolant à tire d'ailes vers d'autres horizons, vers la liberté.

 

Des sérigraphies, des gravures et des dessins accompagnent ce thème des ENVOLS.

 

Ci-contre vous trouverez la couverture ( recto et verso ) de ce catalogue ainsi que quelques pages avec des sculptures et une gravure.

 Envols 1    Envols-2.jpg

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Envols 3

                                                                                                                                                                Envols 5                                  Bonne découverte et à très bientôt !

                                                                     J. et J. Ibarra

Repost 0
Published by Jacques et Jeanine Ibarra - dans jacquesibarra
commenter cet article
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 19:14

der-der.JPG

 

 Chers lecteurs, au seuil de cette nouvelle année, nous vous présentons nos meilleurs voeux de santé afin de poursuivre votre chemin, de réussite pour atteindre ce qui vous tient vraiment à coeur, de petits et grands bonheurs bien légitimes en famille, avec les amis, dans votre village, votre cité.

 

Pour nous, cette année est celle des 50 ans de création à Mirmande.

.

Comme déjà écrit dans les premiers articles de ce blog,  (S'y rendre) c'est en 1961 que Jacques a démarré son travail de potier céramiste dans l'atelier nouvellement aménagé au rez de chaussée de la maison achetée en 1956.

 

Ces 50 années représentent une vie de travail avec la restauration de la maison, l'instalation de l'atelier, les créations de céramiques, de sculptures, d'estampes, les nombreuses expositions là et ailleurs. 

 

Nous nous promettons de vous faire partager nos souvenirs tout au long de cette année ..... commémorative. 

 

A bientôt donc.

 

                          J. et J. Ibarra 

Repost 0
Published by Jacques et Jeanine Ibarra - dans jacquesibarra
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 17:41

Ce catalogue concerne le thème des NUAGES une vingtainesculpt-a.jpg de sculptures et cinq sérigraphies réalisées en 1988.

 

 

Cette année là, mon travail s'est nourri du mouvement peuplé de femmes, de poissons, de coquillages, teinté de bleu, de gris, de rose, de mauve, des nuages passant dans le ciel au dessus du jardin en terrasse de mon atelier.

 

Séri bleuePour moi, aussi bien pour les sculptures céramiques que pour les sérigraphies, le jeu a consisté à compléter les formes mouvantes des nuages qui se précisent, s'affirment, se nuancent, se diluent avant de s'effacer.

 

Ci-contre 2 pages (Sculpture et Sérigraphie) et la couverture (Recto et Verso) de ce carnet.

 

Bonne découverte et à bientôt.

Plaquette couverture Recto  Couverture Verso

                                                                           J. et J. Ibarra

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jacques et Jeanine Ibarra - dans CERAMIQUE
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 22:08

   L'édition continue.  Le 5ème carnet est celui qui concerne le thème des

               

                          Têtes, Visages et Miroirs.

 

 

Sculptures réalisées au cours des années 1994 et 1995 et exposées en 1996, complétées par des sérigraphies, des dessins, des monotypes et des papiers pliés.

 

Ci-dessous la couverture recto et verso et quelques pages de ce carnet.

 

Bonne découverte et à bientôt !

 

           J. et J. Ibarra

 

 Couverture-Recto.jpg             Couverture verso 

Papiers-plies.jpgTête rondeseri.jpgdessins.jpg

Repost 0
Published by Jacques et Jeanine Ibarra - dans jacquesibarra
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 11:10

  Le quatrième carnet édité tout récemment est celui qui concerne le thème des

                                   Rouages

 

exposé en 2004 pour les sculptures et les sérigraphies et complété en 2005 par des gravures.

 

  Ci-dessous la couverture recto et verso de ce carnet que les visiteurs de la Villa des Roses peuvent consulter sur place.

 

  A bientôt !

                                       J. et J. Ibarra 

 

      Recto Carnet RouagesVerso carnet Rouages

Repost 0
Published by Jacques et Jeanine Ibarra - dans CERAMIQUE
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 15:13

recto-couverture.jpgLe 3ème catalogue des créations de Jacques Ibarra vient d'être imprimé.

 

Vous pouvez le consulter à l'atelier la Villa des Roses au coeur du village de Mirmande en Drôme.

 

Il concerne les créations de l'année 1985, sculptures céramiques et sérigraphies sur le thème :

     Rythmes sur Volumes

Photos de la couverture de ce catalogue,

recto et verso.

 

  verso couverture  Bonne découverte et à bientôt ! 

                                                                    J. et J. Ibarra                                         

Repost 0
Published by Jacques et Jeanine Ibarra - dans CERAMIQUE
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 21:08

Modestement nous avons participé aux journées européennes du patrimoine en les dédiant à André LHOTE  né à Bordeaux en 1885, mort à Paris en 1962, peintre cubiste, chroniqueur, théoricien de l'Art, écrivain, pédagogue, découvreur et sauveur de notre beau village.

 

Après une formation de sculpteur sur bois et des études à l'Ecole des Beaux Arts de Bordeaux pour apprendre la sculpture, il se consacre à la peinture.

 

Il fait la connaissance de collectionneurs, de peintres, d'écrivains. Il participe très tôt à de nombreuses conférences, il prend en charge une chronique régulière sur la peinture à la NRF, il participe à des expositions à Paris et de part le monde, il professe dans plusieurs académies de Motparnasse avant de fonder sa propre académie rue d'Odessa, il écrit des ouvrages sur la peinture: le Traité du Paysage, le Traité de la Figure, De la Palette à l'Ecritoire, Peinture d'abord, les Petits Itinéraires à l'Usage des Artistes....

 

En 1925, il découvre Mirmande et chaque été il y transfert son académie qu'il nomme "mon académie aux champs"

 

En 1948, il fait classer Monument Historique l'église en ruine du sommet du village et le cimetière; il fait inscrire le village dans sa totalité à l'Inventaire des Sites.

 

Ci-dessous affichette composée à partir d'une reproduction d'une toile d'A. Lhote représentant  l'église Saint-Foy.

 

 

 

                        Affiche-scannee.jpg

 

 

 

Ci-dessous la couverture des Petits Itinéraires et des extraits de cet ouvrage écrit en 1946 concernant Mirmande.

 

Petits-Itin-jpg                              page 21  

 

                                 "La résurrection de ces grandes oeuvres   

                     d'art que sont les vieux villages, d'autant

                     plus impressionnants qu'ils sont plus haut

                     juchés, n'est pas chose aussi impossible

                     que l'on pourrait le croire. 

                             

                   L'exemple de Mirmande en est une preuve."   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Page 16 "

  omme-je-redescendais-copie-1.jpg

 

                                                                             Amis lecteurs à bientôt !

                                                                                           J. et J. I

Repost 0
Published by Jacques et Jeanine Ibarra - dans jacquesibarra
commenter cet article
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 14:59

 

DSC01563  Vue générale du village de Mirmande Drôme

 

  En 1956, lors de mon installation à Mirmande - Se reporter aux articles 1 et 14 de ce blog - comme dans les années 1930 lors de la découverte de ce village par le peintre André Lhote, il était mal venu de défendre les vestiges de ce lieu abandonné, démembré et de vouloir lui redonner vie.

 

Aujourd'hui le vent a tourné. Il est de bon ton de vouloir reconstruire les ruines, d'habiter là. Il est d'actualité de préserver les sites, de sauvegarder le patrimoine.

 

Pourtant un danger existe. Sous pretexte de vouloir augmenter la population de nos villages renaissants, les décideurs assistés de techniciens et de financiers veulent tout remanier. Ils banalisent sans même se rendre compte qu'ils détruisent ainsi une harmonie faite de peu de choses mais essentielle au bien être des habitants.

 

A Mirmande, le PLU en cours d'élaboration veut remplacer la ZPPAU qui depuis 20 ans a pourtant été efficace autant pour l'évolution de la commune que pour la sauvegarde du bâti traditionnel et de son cadre de forêts et de vergers. 

 

Que faire pour stopper ce vent de folie ? Que dire à ceux qui vont décider seuls, sans écouter ?

 

Ci-dessous je vous livre le contenu de ma participation à l'enquête. je serai curieux de connaître vos réactions.

 

Bonne lecture et à bientôt !

                                                                            Jacques Ibarra

PLU: Plan Local d'Urbanisme

ZPPAU: Zone de Protection du Patrimoine Architectural et Urbain

  Jac                                                                             

 Après lecture des documents du PLU, je ne peux qu'être inquiet de son contenu même si je ne suis pas surpris.

En effet, le nouveau logo ( Ci-contre) choisi pour Mirmande annonçait déjà une banalisation de notre commune pourtant ressentie jusque là comme exceptionnelle.

Nous savons que le logo s'il est le résultat d'une étude de professionnels est surtout le choix des élus aidés de quelques non-élus qui ont décidé qu'il était urgent de remplacer le logo déjà existant par un nouveau graphisme, plat, commun, sans personnalité, niant l'identité de Mirmande. J'ajouterai que pour toute personne ayant la connaissance de l'oeuvre d'André Lhote, la justification du logo dans le n°5 du bulletin municipal: "Le traitement se rapproche de la peinture cubiste de Lhote" apparaît inconvenante et abusive.

 

Ce petit comité se targue de faire briller la culture à Mirmande alors qu'il ne fait qu'appliquer la mode du moment.

 

Le PLU avec ses nouveaux quartiers, ses pavillons, l'agencement des bâtiments communaux anciens en appartements, sa superette, sa salle des fêtes, sa maison de retraite, sa crèche, ses nouveaux aménagements, trottoirs, pistes cyclables, lampadaires transformera Mirmande en une commune quelconque, sans âge, sans héritage, sans origalité.

 

J'aimerai dire à nos élus:  "Respectez ce lieu que vous avez la chance d'administrer; respectez les citoyens qui ont espéré au printemps 2008 en plus de démocratie et cru que les signatures au bas de la Charte des élus n'étaient pas de l'esbrouffe."

J'ajoute que je considère que chaque élu ou élue est responsable, collectivement mais aussi individuellement, des décisions qu'il adoptera, décisions qui selon ce qui se dessine ici, vont immanquablement et définitivement entraîner Mirmande vers un futur sans l'éclat dont chacun est fier aujourd'hui, sans la notorité née dans les années 1930, grâce au regard, aux actions de Monsieur André Lhote que personne n'a le droit de trahir.

                                                Jacques Ibarra, le 09/09/2010            Potier-céramiste à mirmande depuis 1961.

Repost 0
Published by Jacques et Jeanine Ibarra - dans jacquesibarra
commenter cet article
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 13:19

Numériser0002

 

 

En 1977 à Mirmande  une association régie par la loi de 1901 naissait ( Journal officiel du 28 août 1977 )

 

Son titre: ça vit à Mirmande (Vivons à Mirmande)

Son siège: la Maison du potier

Ses membres: des mirmandais de coeur

Ses buts: favoriser

   - l'accueil et l'intégration de tous les membres de la population

   - la protection du site

   - la mise en valeur du patrimoine

   - la préservation de l'environnement

   - le développement des activités culturelles

   - le rayonnement de Mirmande au delà de la commune et de la région

 

Association adhérente à la Fédération de Défense du Patrimoine Drômois

                  coopérant avec les Bâtiments de France (Création d'une Charte)

                  diffusant un journal.

 

En 1979,  parution au verso du 6ème numéro du journal du dessin ci-dessus de Jacques Ibarra illustrant la position dans la défense du patrimoine des membres de l'association.

 

En 1981, parution à la page 11 du numéro double (19 et 20)  d'un article où nous annoncions notre désir de créer un jeu de l'oie avec pour thème le patrimoine du village.

 

Le projet ne fut pas réalisé mais l'idée était si tenace qu'aujourd'hui alors que trente années se sont écoulées, nous venons de le mener à bien. - Voir l'article précédent de ce blog, le 89 -

 

Aujourd'hui comme hier, vouloir défendre le patrimoine mirmandais est de toute évidence bien légitime.

 

                A bientôt !                   Jacques et Jeanine Ibarra, mirmandais de coeur

 

Repost 0
Published by Jacques et Jeanine Ibarra
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 21:50

"Le patrimoine comme le paysage appartient à celui qui le regarde."    

                                                                           Vieux proverbe chinois.

 

 

Depuis 1956, année de l'achat de notre maison au coeur du vieux village abandonné et ruiné de Mirmande, nous n'avons eu de cesse que de chercher à protéger ce patrimoine.

 

Nous avons oeuvré pour que les protections du village et de l'église ( Inscriptions aux Inventaires des Sites et des Monuments Historiques) obtenues par André Lhote * en 1946 et 1948 soient prises en compte et respectées aussi bien par les particuliers de plus en plus nombreux restaurant les maisons que par les municipalités successives dans le déblaiement et l'aménagement des ruelles et des parcelles publiques.

 

Aujourd'hui, nous n'avons pas changé, notre but est le même.

 

Nous souhaitons simplement qu'avec le parcours proposé dans le Jeu du Chat à travers les ruelles, les joueurs découvrent les nombreux éléments des bâtis anciens : arceaux, pontons, porches, balcons couverts, façades, meneaux, fours en saillie, échauguette, dates, blason, écusson, cadran solaire, oeil de boeuf... et qu'ils mesurent ainsi la richesse de ce patrimoine foncier et le bonheur d'un tel héritage.

 

Nous souhaitons que cette architecture paysanne sans prétention, le charme des ruelles, le paysage varié qui sert d'écrin au village soient conservés et que pour le plaisir de tous ce patrimoine exceptionnel soit sauvegardé.

 

* A. Lhote, peintre cubiste, écrivain et pédagogue venu à Mirmande dans les années 30.

 

 

Le Jeu du Chat est disponible à l'atelier, la Villa des Roses au prix coûtant de 10 euros.

 

A bientôt !

                              J. et J. Ibarra

 

Ci-jointes 4 des 55 photos du jeu: Case N°1 Sainte Lucie, Case N° 17 le cadran solaire,Case N° 39 les fours en saillie, Case N° 60 Sainte Foy.

 1

 

                                                                                           17

 

 

 

 

3960

Repost 0
Published by Jacques et Jeanine Ibarra - dans jacquesibarra
commenter cet article